De la « cigale blanche » dans le maquis corse – Journal La Marseillaise

Journal La Marseillaise

De la « cigale blanche » dans le maquis corseJournal La MarseillaiseSuivant les différents scénarii envisagés, de 500kg à une tonne de cocaïne devaient transiter par bateau via le Ghana ou le Vénézuela, cachée dans des containers de bois avant d'être larguée par avion affrété depuis l'Espagne jusque dans le maquis …