En Birmanie, «l’eau fait ce qu’elle veut, elle emporte tout» – Libération

En Birmanie, «l'eau fait ce qu'elle veut, elle emporte tout»LibérationLa Birmanie a le funeste privilège de trôner dans le peloton de tête des pays qui déboisent à grande vitesse, derrière le Brésil et l'Indonésie. Le territoire, qui dispose de l'une des dernières forêts de la planète riche en biodiversité, a perdu …