Aux UMV, les robots ne peuvent pas remplacer tous les frontaliers – Tribune de Genève

Tribune de Genève

Aux UMV, les robots ne peuvent pas remplacer tous les frontaliersTribune de GenèveD'autres produits concernent les domaines médico-dentaire et mécanique, les métiers du bois et la maréchalerie. Et même la préparation des skis. Si la société, qui mise sur le Swiss made et ne compte pas délocaliser, regarde vers l'avenir, elle n'en …et plus encore »