Au Brésil, les nouveaux esclavagistes ne veulent pas voir leur nom … – Rue89

Rue89

Au Brésil, les nouveaux esclavagistes ne veulent pas voir leur nom …Rue89Environ 40% des entreprises figurant dans la dernière version de la liste étaient dans la filière bétail, suivie par l'industrie du bois (25%), l'agriculture (16%) et la construction (7%). Depuis plus de 15 ans, Repórter Brasil milite pour l …