Georges Bernanos, profession de joie – Libération

Libération

Georges Bernanos, profession de joieLibérationChangement social car son père était un tapissier-décorateur plutôt aisé et le futur écrivain passa son enfance et sa jeunesse dans une propriété du «petit village de Fessin (Pas-de-Calais), dans un pays de grands bois et de pâturages, où j'ai plus ou …